Actualité

Comment venir

Adresse du Musée

Rue Lazare Ponticelli - 77100 Meaux 

Tél. : 01 60 32 14 18

Les accès en voiture et transports en commun

Horaires

9h30 à 18h sans interruption 

Fermeture les mardis et jours fériés : 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Fermeture annuelle du 8 au 19 janvier 2018

Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée

Tarifs

Pleins tarifs : 10€ 

Tarifs réduits entre 5€ et 9€ (sur présentation de justificatifs)

Tous les tarifs

Stubby

« L'histoire touchante d'un chien dans la Grande Guerre »

Le 22 mai prochain, allez voir "Stubby" au cinéma !

Un film de Richard Lanni - Avec la voix de Gérard Depardieu - distribué par Eurozoom

 

Le destin incroyable de Stubby, chien errant recueilli par John R. Conroy sur le campus de Yale où le soldat s’entraînait avec les troupes US avant de rejoindre les alliés lors de la Grande Guerre. John embarque clandestinement son protégé sur l’USS Minnesota, et les voilà voguant vers la France pour participer au combat. Par sa loyauté et sa bravoure, Stubby conquit tous ceux qui le côtoient, civils comme soldats. À son retour aux Etats-Unis, il reçoit plusieurs médailles et le titre de Sergent !

Véritable héros sur 4 pattes, Stubby a montré au monde entier que ce qui compte, ce n’est pas d’être bien né, c’est le courage et l’amitié. Découvrez ses aventures extraordinaires, entre rires et émotions, avec la participation exceptionnelle de Gérard Depardieu.

« Je suis très heureux de faire partie de l’équipe de STUBBY. C’est un scénario merveilleux et sensible qui plonge le spectateur au coeur de cette terrible guerre qui a détruit mon pays et une grande partie du monde. » Gérard Depardieu

 

Le musée vous propose de jouer pour tenter de gagner des affichettes et des places de cinéma !

A découvrir prochainement !  

 

UNE HISTOIRE VRAIE ! Stubby

L’histoire de Stubby est méconnue du grand public. Avant d’être un héros, le petit chien n’avait pas de maison : sans famille ni maître, il errait dans les rues de New Haven à la recherche de nourriture. En 1917, la chance lui sourit. Alors que, comme à son habitude, le chien erre sur les terrains de l’université de Yale, il tombe sur le premier régiment du Connecticut - qui a ensuite fusionné avec la 102ème Division d’Infanterie. Alors que les soldats s’entraînent pour l'entrée des États-Unis en guerre, Stubby se mêle à eux.

L’un d’eux, le caporal J. Robert Conroy, se lie d’amitié pour ce chien fougueux. Il le surnomme Stubby, qui veut dire “trappu”, en référence à son aspect robuste et à sa courte queue.

Un matin, le clairon sonne le départ du camp. Stubby essaye de rejoindre ses camarades humains mais les officiers ne plaisantent pas : hors de question d’embarquer un chien ! C'est sans compter sur le caporal Conroy qui craque face au regard de chien battu que lui lance son protégé. Il cache l’animal sous son manteau, l'exhorte à rester silencieux et le fait passer clandestinement sur le navire en partance pour la France. Découvert par l’équipe, Stubby démontre ses facultés militaires en saluant le commandant du navire. Le petit chien se voit alors donner l’ordre officiel d’accompagner les soldats au front.

Le 5 février 1918, Stubby, son maître et leurs camarades sont en première ligne du secteur du Chemin des Dames, au nord de Soissons. Ils sont sous le feu ennemi jour et nuit pendant plus d'un mois. Le bruit et la tension qui ont brisé les nerfs de bon nombre de ces hommes n’altèrent pas le courage et l'esprit de Stubby. Dans les moments d’accalmis, le petit chien offre aux soldats une parenthèse joyeuse de réconfort et bonne humeur. Il est parmi ses camarades lors des offensives, courant et aboyant quand la bataille fait rage.

Grâce à son courage et à son ouïe extraordinaire, Stubby se révèle un allié précieux et prévient ses camarades lorsqu’il entend l’ennemi approcher. Grâce à son odorat, il est également capable de détecter les attaques au gaz et de prévenir les soldats avant qu’ils ne soient contaminés. Au Chemin des Dames, Stubby a même capturé un espion allemand, ce qui lui vaut d’être promu au grade de sergent !

Stubby aura participé en tout à dix-sept batailles. Ses aventures l’ont mené sur les champs de bataille de la Marne ou de Château Thierry, mais aussi à Nice, Monte Carlo, Nancy et Paris où il est reconnu et salué par des centaines de soldats français, anglais, australiens et américains. Après l'Armistice, à son retour triomphal en Amérique, Stubby est accueilli en héros. Il est démobilisé à Camp Devens, dans le Massachusetts, le 20 avril 1919.

Stubby participe alors à de nombreux défilés et commémorations officielles, arborant fièrement le petit manteau confectionné par les femmes de Château-Thierry où sont épinglés toutes ses médailles. Il rencontre même trois présidents : Woodrow Wilson, Calvin Coolidge et Warren G.Harding. En 1921, il est décoré par le général Pershing pour ses actes de bravoure.

Lorsque Conroy décide d'étudier le droit à l'Université de Georgetown, c’est bien évidemment accompagné de Stubby qui le suit à Washington. Il devient la mascotte de l’équipe de football américain de l’université, les Hoyas. On lui donne le ballon pendant la mi-temps, au grand plaisir des spectateurs.

Stubby meurt en 1926, à l’âge d’environ 10 ans, entouré de son maître et fidèle ami. Aimé et populaire, de nombreux journaux dont le New York Times lui consacrent alors de longs articles à sa mémoire : “Le bruit et la tension qui ont brisé les nerfs de tant de ses camarades n’ont pas altéré la détermination de Stubby. Non qu’il fût inconscient du danger. Ses aboiements de colère quand une bataille faisait rage et sa course effrénée d’un bout à l’autre de la ligne de front témoignaient de sa vigilance. Mais il semblait savoir que le plus grand service qu’il puisse rendre était d’apporter réconfort et bonne humeur.”

 

Plus d'information sur https://sites.google.com/view/stubby/home et sur Facebook 

 

Adresse et contact

Rue Lazare Ponticelli,
77100 Meaux
Lat : 48.971432  Long : 2.904724
Tél. : 01 60 32 14 18

Horaires

09h30 à 18h00 sans interruption 
Fermeture les mardis,le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.

Tarifs

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : de 5 à 7 €
(sur présentation de justificatif)
Tous les tarifs