Préparer les repas pour les soldats dans la Grande Guerre

Comment venir

Adresse du Musée

Rue Lazare Ponticelli - 77100 Meaux 

Tél. : 01 60 32 14 18

Les accès en voiture et transports en commun

Horaires

9h30 à 18h sans interruption - Port du masque obligatoire

Fermeture les mardis et jours fériés : 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée

Fermetures annuelles du 23/08/21 au 05/09/21 inclus

Tarifs

Pleins tarifs : 10€ 

Tarifs réduits entre 5€ et 9€ (sur présentation de justificatifs)

Tous les tarifs

Préparer les repas

Les plaisirs de la caserne, la corvée de patates - Carte postale photographique colorisée

La préparation collective des repas était considérée comme un facteur de discipline et le bon moyen de développer le brassage social, la solidarité et la bonne camaraderie.
Chacun transportait dans son barda les ustensiles individuels et se partageaient à quatre les ustensiles collectifs : plat à quatre (sorte de grande cuvette), bouteillons, seau à eau, sac de distribution, une lanterne, un moulin à café et des ouvre-boites.

Mais ce fonctionnement français, conforme à l’esprit républicain, était déjà contesté bien avant-guerre. Avec les nouvelles conditions de combats, il va vite faire preuve de ses limites : les difficultés de ravitaillement collectif, les complications pour l’escouade de se maintenir ensemble, et la presque impossibilité de se mettre en disposition pour cuisiner en commun, conduisent à recourir à partir de février 1915, aux cuisines roulantes déjà utilisées par les Allemands et les Britanniques.

La roulante est un véhicule sur deux roues, tractée par deux chevaux, qui possède à partir de 1916 quatre marmites d’une contenance chacune de 150 litres. Munie d’une cheminée centrale, elle est chauffée au bois le plus souvent et quelque fois au charbon. A cause des fumées dégagées, facilement repérables, la roulante est installée en arrière des lignes à l’abri de l’artillerie ennemie.

Avec les cuisines roulantes apparaissent les corvées de ravitaillement. Des soldats étaient chargés depuis leur position de rejoindre le cuisinier et sa roulante parfois situés à plusieurs kilomètres à l’arrière et de revenir avec la nourriture pour chacun.
Chaque soir, à la nuit tombé, trois hommes par escouade sont chargés de cette tâche risquée. Harnachés tels des baudets, porteurs de gamelles, de bidons, croulant sous le poids de leur cargaison, ils se faufilent dans les boyaux afin de rapporter nourriture et boissons. Quand la nourriture arrive à destination, elle est souvent froide voire souillée de boue.

La corvée de soupe dans les tranchées
Photographie sur plaque de verre
Des hommes chargés pour la corvée de ravitaillement d’eau
Photographie

Adresse et contact

Rue Lazare Ponticelli,
77100 Meaux
Lat : 48.971432  Long : 2.904724
Tél. : 01 60 32 14 18
Accès - Contact

Horaires

09h30 à 18h00 sans interruption 
Fermeture les mardis,le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.
Fermeture annuelle du 23/08/21 au 05/09/21 inclus
Port du masque obligatoire à partir de 10 ans
Conditions sanitaires en vigueur

Tarifs

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : de 5 à 7 €
(sur présentation de justificatif)
Tous les tarifs