Séquence pédagogique : Construire une vitrine d'exposition pour le CDI

Comment venir

Adresse du Musée

Rue Lazare Ponticelli - 77100 Meaux 

Tél. : 01 60 32 14 18

Les accès en voiture et transports en commun

Horaires

9h30 à 18h sans interruption - Port du masque obligatoire

Fermeture les mardis et jours fériés : 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée

Fermetures annuelles du 23/08/21 au 05/09/21 inclus

Tarifs

Pleins tarifs : 10€ 

Tarifs réduits entre 5€ et 9€ (sur présentation de justificatifs)

Tous les tarifs

Construire une vitrine d'exposition pour le CDI

À partir d'une exploitation du site internet du musée de la Grande Guerre, les élèves de première générale sélectionnent des objets pour rendre compte des sociétés en guerre lors du premier conflit mondial

Inscription dans le programme :

  • Thème 4
  • chapitre 10 : Les sociétés en guerre : des civils acteurs et victimes de la guerre

Capacités travaillées :

  • S’approprier un questionnement historique et géographique.
  • Justifier des choix, une interprétation, une production.
  • Identifier et évaluer les ressources pertinentes en histoire- géographie.
  • Utiliser le numérique pour réaliser des cartes, des graphiques, des présentations.
  • Savoir lire, comprendre et apprécier une carte, un croquis, un document iconographique, une série statistique ...

Objectifs

  • comprendre l'implication des sociétés lors de la première guerre mondiale
  • appréhender les objets comme documents historiques

Déroulement de l'activité 

Tâche finale sous forme scénarisée :

Elève de première générale, vous êtes chargé de construire une exposition au CDI intitulée «  La Première guerre mondiale : l'implication des sociétés ». Grâce au soutien du musée de la Grande Guerre, vous bénéficiez d'un prêt d'objets pour construire une vitrine. Vous pouvez choisir 6 objets au maximum. Vous devez donc proposer un plan de votre vitrine indiquant les objets, leur place et les textes explicatifs. Vous devez ensuite rédiger une lettre au musée afin de justifier le choix de vos objets et le remercier pour son aide. Vous mettrez ce travail en forme dans un document word.

Critères de réussite :

  • La pertinence de votre choix d'objets.
  • La présence d'une réflexion esthétique sur la disposition des objets (diversité des objets, effets de contraste dans les formats, les teintes...)
  •  La cohérence du discours produit par votre vitrine (les objets doivent pouvoir être reliés les uns aux autres).

Liens à utiliser pour votre travail 

Pour la description de chaque espace du musée (espaces thématiques et chronologiques) : 

Pour d'autres objets de la collection

Précisions 

Extraits du thème 4 du programme d'histoire de la classe de première générale.

Cette proposition peut être adaptée au chapitre 1 et 3 du thème 4. 

Une alternative est de séparer la classe en trois groupes, chaque groupe étant chargé de construire une vitrine sur un des chapitres du programme.

Autre possibilité : faire construire une vitrine sur la première bataille de la Marne (point de passage et d'ouverture) en s'aidant également du dossier documentaire "Première Bataille de la Marne".

Exemple des élèves de Première Générale du Lycée Fernand et Nadia Leger d'Argenteuil

La classe du lycée d'Argenteuil a travaillé dans le cadre du chapitre de première sur la Première Guerre mondiale sur la réalisation d'une vitrine d’objets en lien avec les civils et la Grande Guerre. 

6 objets sont mis à l'honneur : un jeu, Le Régiment ; une poupée ; une tour à obus ; un drapeau américain et blue star ; un appareil photo portable Kodak et une tenue de veuve.

Argumentaire du choix des objets :

"Ces six objets qui se rejoignent, nous donnent une idée de la situation des civils avant, pendant et après la Première Guerre mondiale. Ils nous rappellent des civils qui ont longtemps souffert. Le jeu a permis de préparer mentalement les familles à l'entrée dans la Grande Guerre. Les poupées données en cadeaux par les civils aux soldats peuvent être considérées comme un symbole d'espoir, un fétiche. De plus, pour montrer le lien fort qui unit civils et soldats, il y a le tour à obus, utilisé par les “munitionnettes” pour fabriquer des obus à destination du front, pour se défendre. La tenue de veuve est portée par plus de 600 000 femmes qui ont vu leurs maris décédés. Cette tenue peut être liée au drapeau américain, exposé sur les portes des maisons des familles dont une personne était partie combattre en Europe : cet objet porte une étoile, elle devenait dorée si le soldat était décédé. Cela avait pour but de leur rendre hommage. Le drapeau est aussi utilisé pour commémorer cette longue et pénible guerre, tout comme l’appareil photo de poche qui a permis de ramener des images terribles de cet évènement marquant les esprits des civils et des soldats. Tous ces objets nous rappellent la souffrance de ceux qui ont subi les pertes de la guerre, et permettent de faire le lien entre société civile et front."

Plan de la vitrine

Descriptions des objets qui apparaîtront dans la vitrine

  • Jeu, Le Régiment : Diffusé dès la fin du XIXe siècle, ce jeu de plateau, permettait de familiariser jeunes hommes, les futurs soldats à ce qui les attendait durant la guerre, déjà présente dans tous les esprits.
  • Les poupées fétiches : objet offert avant que le soldat ne parte vers l’inconnu. Petit porte-bonheur apportant un peu de réconfort. Rappelant la famille, le foyer, il était également offert à des civils comme un fétiche afin de les protéger des bombes, de la guerre, ou de la mort.
  • Tour à obus : les hommes étant partis à la guerre, l’industrie d’armurerie est relancée par les femmes. Les “munitionnettes” participent ainsi à l’effort de guerre en travaillant dans des usines dans des conditions ardues. Cette machine, difficile à manier, sert à fabriquer des obus pour le front.
  • Drapeau américain et blue star : de l’autre côté de l’Atlantique, aux portes des familles dont un homme est allé combattre en France, se trouve un drapeau renseignant le service dans lequel le soldat est allé combattre. Si le soldat était mort l’étoile était alors dorée. C’est également un outil de commémoration après la guerre.
  • Appareil photo Kodak : de retour de la guerre, cet objet était un moyen pour le soldat de témoigner de ce qu’il a subit à sa famille, lorsque les mots ne suffisent pas. C’est alors un moyen pour la famille (et plus tard pour nous aussi) de comprendre la réalité du front. Ce tout petit appareil avait l’avantage de pouvoir faire partie des affaires des soldats au front.
  • Tenue de veuve : la guerre a pris de nombreux hommes, laissant alors leurs femmes endeuillées. Afin de marquer cette période de grande tristesse, et de douleur, ces femmes portaient un chapeau, accompagné d’un voile et d’une robe noire durant un an. On compte en sortant de la guerre entre 600 000 et 650 000 “veuves de guerre”.

Adresse et contact

Rue Lazare Ponticelli,
77100 Meaux
Lat : 48.971432  Long : 2.904724
Tél. : 01 60 32 14 18
Accès - Contact

Horaires

09h30 à 18h00 sans interruption 
Fermeture les mardis,le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.
Port du masque obligatoire à partir de 6 ans
Conditions sanitaires en vigueur (mai 2021)

Tarifs

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : de 5 à 7 €
(sur présentation de justificatif)
Tous les tarifs