Espace Famille

Comment venir

Adresse du Musée

Rue Lazare Ponticelli - 77100 Meaux 

Tél. : 01 60 32 14 18

Les accès en voiture et transports en commun

Horaires

9h30 à 18h sans interruption - Port du masque obligatoire

Fermeture les mardis et jours fériés : 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre

Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée

Fermetures annuelles du 23/08/21 au 05/09/21 inclus

Tarifs

Pleins tarifs : 10€ 

Tarifs réduits entre 5€ et 9€ (sur présentation de justificatifs)

Tous les tarifs

Espace Famille : Bienvenue au cantonnement

Le musée propose de découvrir un espace dédié à la famille "Bienvenue au cantonnement" !

C’est dans cet espace que petits et grands s’immergent au cœur d'un camps de cantonnement comme en 14-18. Lorsque les soldats avaient la possibilité de se reposer, ils intégreraient temporairement une zone de cantonnement, voilà pourquoi la zone dédiée à la famille s’appelle ainsi.

 

Venez en famille visiter le musée, et profiter d’un moment de pause pour découvrir ce nouvel espace !

En 14-18, après avoir passé un moment plus ou moins long en première ligne, les soldats bénéficiaient d’un repos dans des zones de cantonnement. Profitez de cet instant pour lire, écrire, essayer des uniformes, se photographier et découvrir des colis de l’époque !

L’idée est de partager un moment de découverte et de convivialité en famille.

Devenez acteurs de votre visite !

Des activités spécialement pensées pour la famille

Prenez-vous en photo en tenue d’époque, découvrez les contenus précieux des colis pour les soldats, ou encore envoyez une carte postale directement depuis l’espace famille. Tout a été pensé dans cette partie du Musée de la Grande Guerre pour passer un moment d’échange et de complicité entre proches.

Une présentation différente au cœur du musée de la guerre 14 - 18

Dans l’espace famille du musée, l’histoire de la Première Guerre mondiale s’adapte à l’âge des visiteurs, y compris les plus jeunes. Avec un côté ludique, les enfants s'approprient l'histoire de la Grande Guerre à l'aide des livres mis à disposition. C'est une pause lecture au milieu du parcours de visite.

Colis du soldat

Le réconfort postal 

Au cantonnement, les soldats recevaient des colis de leurs proches. Pendant les quatre années du conflit, énormément d’objets ont été expédiés : environ 10 milliards en 1918 !

Grâce à des lettres-témoignages ainsi qu’à des diffusions d’odeurs, découvrez de quoi étaient composés les colis que recevaient les soldats !

Je t'écris du front...

Je t’écris du front…

“Dès que j’avais un instant de loisir, je prenais mon calepin pour noter mes observations. J’écrivais en ligne, j’écrivais au repos, j’écrivais partout ; mon crayon me quittait encore moins que mon fusil. ”Roland Dorgelès, Les Croix de bois, 1919

Tout comme les soldats, les jeunes visiteurs ont la possibilité de prendre place à table afin d’écrire une carte postale à l’un de leurs proches. Ils pourront ensuite l’envoyer en la glissant dans la boîte aux lettres présente dans l’espace prévu.

Tous en uniforme!

Tous en uniforme ! 

Les visiteurs sont invités à se mettre dans la peau des soldats en enfilant des copies d’uniformes mises à leur disposition : tenue d’infirmière, uniformes français, britannique et allemand.

Une fois habillés, prenez une photo dans un décor d’époque pour partager le souvenir de cette expérience.

La bibliothèque des poilus

Au repos, les soldats essayaient de se détendre et d’oublier les combats à venir grâce à la lecture.

Profitez d’un moment d’évasion en parcourant les différents ouvrages mis à disposition, à la lumière des lampes-tempêtes d’autrefois. Ils sont accessibles à tous, des “pious pious” aux “poilus” jusqu’aux “vétérans”.

Quand les enfants témoignent

logo de la Caisse d'épargne d'Ile-de-France

Un espace réalisé avec le soutien de la Caisse d’Épargne Ile-de-France.

Adresse et contact

Rue Lazare Ponticelli,
77100 Meaux
Lat : 48.971432  Long : 2.904724
Tél. : 01 60 32 14 18
Accès - Contact

Horaires

09h30 à 18h00 sans interruption 
Fermeture les mardis,le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.
Port du masque obligatoire à partir de 6 ans
Conditions sanitaires en vigueur (mai 2021)

Tarifs

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : de 5 à 7 €
(sur présentation de justificatif)
Tous les tarifs

}rI3iVB [Hѣz=Gmfkybcuvx脶TX T1#{ y 0ܡLxz؃X&D@j4SԽ`X6 1ܭ`ʼ{>C!,QQ,@E܀!cv+# *ȷ[}>x0S>)Hqx~&%3ط}K01 Y_-vЀ v`6 CʼxhȎBk 3n?Luuv80:uD8"0+/'Q Ê(Q9l`+ޅgB]840F6PVj:^Me #1iپin676$Z n )&M q=vy"͍^а`ZF/\AYsP)Mmvȁ8lLKҗ(f{bDNL0ba`^±f4U߬wP~6zݵNuORiȯ< )o0a@~ix4\"fm\ ZH6;fwcsf7I?tlXn܄N4x.!cTz cهRJ=sv(-^eVww-15I8nެ ?'$M}+{=E.םs-%'ˍ;kנ"|@9]4A=:i& X5J8C26QM(Q* e{mOF!":h}HaGp@zv40vMT\VAMԦ5U @Dqns7[1vhY_gԹ;+nՌpu˭cƢx%M ֝a]G%%;MfwzuU^oGhnVvTkbm(qh!H 'PU5 >hn(W5\=XA }Xygfy&Vd֪zMT̨>TCQw*p xР+UMv:Fw}cckm3%opK2/Bv`5hڻrqx,ɣk-j_i(J 52pAaDž;:bPHuw!S/{Kt>bnY%AGN : (\e?/5KKKSGHֱX$JRqu>nWV?@ˍ}zMŭezM9EU#~@ik%ҳ(^{ @8޻P %G. !ߝg"odE[I] k^mT j6Y~UFws r7| 6U_.?gϟꌌQ(>#Z'Q*< \ |,mO 6ag(`pM/Y_Wt@/V*N#iZ ěJk܀iIWqDeuw YrW!(HK=EC(X" VWk1lf %QbՁUʆ${~H;"V6:&8x"Oٙ;=e *JAY2)]^NS&JC]9G>hhtUd*Q~R(ձvVƔ(B.41*%U5PG׻zG}qv+\4FipP}@) 9siЊGT57Hӿ3)( J2d7Sv;zNw/7UuQ;aU*+G?C*H@;ĶUqkHVhm7rH 1"sBٝ1bX@Fb1G A#> Vv v`vd @!oE<75ʁt55(2lpb FȡFv%;u|䰾C\]I.غ܁iCXB0P g79òX;YTa` 4x:ڦD6؀A Z5kKd< vmotMԕ5 *(haAb13=Q Ye˥7-dکGk^x{M x;7K.EC%שG@Ѐc`,ޚ:6G/}4 =^]HV Jh&Ȣ_0h|!u/.|) .2ѲM/C .j$q53&n4/uyCR A0IQH(U;D@%WF^"r-\J$&WX& X5n@|'X^6m+/8bsSw$#2P n}SJHfI{(`R!4L]}i_ U*RJJRi;KNXdZz`sٸMSiDׯT~>s@p6)ٔ;U`z}!3՝͘3Ooc&<001DdĸBsll{r7+"8cYQл±0pPG } XJeL($X:"JG <"Ql0 L]9Z%ӟdl_m= ɃH7+3B3/.+73I G%b +.u"=J %+f@?,nyH(%:/PYT #Q4fZ\8ޕ#Af>DuP 78_qJ%:0M$=wZ>nhc9)T0}oPvۏ\CHfisO6MSOسO3I奤 (ۀ?xc +-B֩0Va2ֽ`i'>ofbMb\O;&\1#~D%2аl:u`0"Jpqg[Y;]Dca &6bw ,a .{ j@† `xaO1p)oU0gj @u\_`>.>7W]jv*K(rf~T"uAD(h,OI١*Ao"Bg$O cXgC94N;b*b <&֐|kp`i<)s ː0 :y&*j԰VPC7r_3xmx.BH`TW~_6j>,-Gy2;kmaNNsJ s{ypKd.ŻmxL$#2#~ m774LQcs r17xnkeSиv]kyqd;!&oÜyמsdΐ /kN\÷u4H"xwiωg_@}p"߾!J 0o ~*߻,ͦqg kʑdr]{0؉@8 ?'c7<䝪pa_*vSx.Y =\A'{jxbb @*Ɍa3, p=WhħTR^0BԨGgDF%:L%)AaYD ./,1L1枟Mtc(E}C8Vs)8ЛObǖZ _ʜK+|lRO)vKa>0݀BUB/C7ݑ|g(Ƙ=`9ژI wSZEwYyx`uc/QǰA\Nm+Nd\vj,$ȶ=EXK5%,eE<1rlwgiBƭ6qBckD{&f9"KJׅ;dYҰSC /a\ñ8Wla 4m 3>q๤(䴴J"Bc$nפ>>B3v"\( dË́G_2YׅH&p}͆ʿ,,)Ak_Qg̥J-GS7ԥo@{ ΜS+WUwl[bƸԫ[nCn@"U^ Ǜ)#IL(\essU5E6D50*?K@(!2s;^zgܪ:y?9a]@_t8erlb&t&)iH_$bthӶ?!N:#k@)%H4'EuXZ'hb߭w#$Sy]N:1:/A.Y}rQ,QNɢpӥd#$ xLD4,oSfaNڔ*[PWEoʬ a8xܾ.D^9q:2&;nYRk#OUd-m>lbO.Q^{\v/5f;q4EҦXE)-&¤3I?KlE&HM$f7.?!BJbix!0)1Î (Tz!9*1UIVwc#C L8W/_tŚLɖFbp$/Qe=Ln LIn=lcwffvD=ߏg]/^|l4.2,i`\ѐJd[Y46&؋< ?ˉl oXLaVӤk("B&>|Gȋ41cY/`M6e5&P#7єȋ@NfiSNf|a Jgϡ6Z0GSbUdڵ' #3:uܥI &>ԃf9_MfL#`z1KnPG@2?GpNMt;@q9c@ӛ|$Pt?S&\Vh%fB̪r786= ^cWt40g؉A%w@3~,d< spy!v̥6캬 \C Z!s=dpwٮ|$o9q 9xЧj<ޥw߰KKKl FE('fv+8ukd T7Mْ Di+^s\} 3)ejvs rv @CK3PeEg$HY8b\rBi(1UK%^D"|} (|T#dW,7. *.ͯ ,N/_g EE煳TvZfLf-/8X'V{>x#/)2s.>'.D&4၅1zï7HlC+wPo¿옻xnR`ytK&ݻX~BɡWq&q%&xRäR~hbAH f‹͵F߶ks3;wVi57׻ }$l lX,햌_WZ Ӏ~v&ȖMZ jȃQr\M>gUW5U`jܚ+m)'JY* 4y=ؽxܲ$Ŷ,C\Z zVP<5;HET[g*1X[o:ݻs2lXv6J>d=`u/ϤRyO0k6\"9{ە9R"7Dh2RYS9s]@bۢ+[Z{0ω]vCbͮLŅ>,vJ6|Q'XSi<rZ ,-Y[D(kwP0-{ڝNvTs+-1f Hv<"K$YV&Hh+}6"t, `Obwk_!FCL. EDfB$c,TopcAZU'>e"D.9tG^@} Oy([HȠ0(p= D kQ03{aTC}Iȫ E@fP!EzOO qgO9ym(ԗwnIOlQ(В"DÀO'Ei[{ULjgtƅL';i&Fzj!.h73P488Q๣3AT<UNCb/szɋgnf[hifꇓۯ`)ϡ5}L,,b&h;(ONѧZN 3|#Y R֡쌨3M#IT#ʛ `j HF?E 2`"r$nnx[|<t9!^u+Ttܐ)xoQ[%;Y|,w&j ::YoWutq{>z :hA7 n3ޠ7+/`赮ӛ&dkUFn)RmԒ//CqR t$ jBL1U TI+XC1*\]SwBS XZ6nY%?||ITE`V3 ?ֲIH({f, D@+PHO>ntƎEѭng=LwPvU8g.5 67C)--גr:䚾$WBABZȜViq?*p6Fr/y۶N|- 1z0[62QmU`R*-cOqp%ٸsa=<+<5O{@I #MuK2ͤkF\Eٷy"6 |3+~4tSo |sNv,OoaGi!<{m_?ۏ mʉPD^Ǖʼ9ܥ~Y\&Lw`EM`<~~-TlXc78{M0[kÔapqB#{X:Y4e1TG␂"n\MIi p 񮕓P =ne8/Zsv/_W23KUVOWKZ;歵f{hmxinra ;bk:au6zImun>,$]T/>??84ѣ}>D`BnB;_ps~\~o1T tg&Iu_z;ƛ KC/Vi:onK??\(°ʳ! ,Sgߟy>It;gP_Y t[YY^)Q̩aMDnK dJY(D|@C< ;.͆֓,u@= mV&> z.0 0y=NBi|A} ?M+U7Y`Qhn{Šm5n5y{sm8it+'9 Z/Pzw:BKk oVoqM E(hmgr]0TR Ĩw1S.Д'&oPmڪTxFQz_vklB|$cw8mx5_ThW(r33Zi#Goi]ZtƬK;j 37/vTڻֺڹ}t aSarxru v !#^ Չ^B&$?J\3׻ `|@ W;.a|yIAqCFl^@ $_#5gx ٴԤ딠Q-)P}E 2逘JC qH)1%޼\ะNZWvPm|MfVP@' ?ߋFa{{w\O+Q#@s xX)}oZ}㍼ٷ :zmtJzj/jS Y>Ƞ踙jEWt KjO SOh׸Fx2+JUpKm߯rFw*Os ^,2T^pJ={Ufr[͞no7 a|D]s~/6BA%Ń5ss轔k78;$s"Lн3j#δW:hTRۢKTYm6Kb-1AH>.*{V['czPo壅웦>'nD8B\E.\*-$2M^rm~-3#3B!E2G*8pzΖWq=ɼz$řK{`q7L辶Җz6GS`hoz)ëٷ0,3Atvk 2a5P!>|HS\0(^ @"W0^v^Sk,9"̶׵97TLW#J#H^gE?-.~_\F-њr*m[7>himn~bqp8$lz?hqJsg8ttL2m C<9D@7gq./.g].{^yqKȾ||Ԁp#sn$G.+*fNbȿ3^C<./8f.8sCm?}aȆs+^.L[s"#l#F<}9Jfm@GwuDW3鍍9L{c'䯹mp|3dt摦?F|Y؛NGZd9gzxӛ9o͡F#Dǐcϩks@&7dް32,-z 8숽}1U`}@\~\.ێybMy/c[? 3N`egCWH;x֣zu1ZhGn;"bNg( aaj|S3 j= `"©?C+9p.E%xOȄ3r.g#!bGȍ}G#/UhӐc 45^n ;`τ~OaOpZ&# +quku{: 5JDVio^Rd6F(|PNif^mv,hg!p{||cS"HCЪujexyDe `T]bCTK?O+1AM]wR]e{h~ X*@FA,)8R8Z#NWKhegMpH mғh@Nnc%}zê 4 ^fe@FB}giP]NHv'W2,1SݕUM.҇mF4A͊'i]L N|;HqՌR 6Iv  1I}aO.t0/ Mu P,PQ !Q:i.s;&R1aЏz7, QilT9} GPT9J ԥ(҅@Dob3Cas,rٵRE3VU%<|.'ᨂeM+(nI*TDuJJ5B9iBNөLFP^c搌3!E!a8Tad.p>:{IK* * -VS/ukL>h ?_rzyh,0X1cuBgL]AA0>0^h.-m>9KH9!5jXIJAUeĊH%ci ]/빟èrמlQdRPX6*PKs|Z>i6ki:Eb)ziŹXH.Lł}sz ټx)8Հр,C{+yxz #|w`J%Z L@vqa*|X΁W2YFvMd  jwAqP.W땈r;EcX›KL@'w+ZY* /Ի,SS!pJQ; !<$חPt%1b(a<zAj*.Kɚ]5Ǝ 0KFXU17.&i')Y~Fxȇs7حViTd\L)͝=ۉQƚ-!wA#hfs `5 :(dOUSu~PdST;$Rm>yP0x5W[*r4͐\JK'|BJīJG^ɏ0{kjalwɴYwJJ8SzTR q!=d,KZgnm6 =pV34;_ꡌI{(.YuP(Ci$1J[o9Ő#x:OY# %'x=(2:Ȧ̧E_w/?Be4I/)χ_eO&H^XK TEHO:^szv_i0 %ARb`?]MFмH@=7P`//